Actualités

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – MY FERRY LINK

9 janvier 2015

Le « Competition Appeal Tribunal » (CAT) a annoncé ce matin une décision négative contre My Ferry Link. C’est une grande déception pour nous, après toute l’énergie déployée pour appuyer la compagnie et ses 650 employés, depuis la manifestation à Londres, qui était du jamais vu, jusqu’aux échanges avec l’ambassadeur britannique et les parlementaires d’Outre-Manche… Une fois de plus, j’ai le sentiment que les responsables britanniques méprisent le Calaisis.

 

Pourtant, les arguments avancés par My Ferry Link n’ont pas été jugés aberrants par le CAT, bien au contraire : le juge britannique reconnaît la validité des éléments soumis par la SCOP. Nul ne peut en effet contester que le trafic transmanche est un marché porteur et qu’il y a la place pour trois compagnies sur le Détroit ! Malgré cela, le CAT estime ne pas devoir casser la décision prise par l’autorité de la concurrence britannique.

 

C’est pourquoi je soutiens d’ores et déjà totalement My Ferry Link dans la procédure d’appel qui pourra être engagée. Les modalités en seront connues dans la journée, mais on sait que la compagnie française a la volonté d’aller devant la Cour d’Appel britannique. Le combat continue et je reste totalement mobilisée pour soutenir My Ferry Link.

 

Je déplore vivement l’absence totale du gouvernement français, qui a été fantomatique dans ce dossier. La décision du CAT, après tous les arguments échangés depuis des mois dans les diverses procédures, devait être l’occasion d’une négociation diplomatique « au plus haut niveau », soi-disant. Mais rien de concret ne s’est passé !

 

Eurotunnel a annoncé vouloir chercher un repreneur. Je suis à leur disposition pour aider à la recherche de toute solution pouvant permettre la pérennité de My Ferry Link.