Actualités

Question écrite sur la situation de l’association Hacavie – handicaps et cadre de vie (avec réponse du Ministère)

Question écrite n° 01686 publiée dans le JO Sénat du 30/08/2012 – page 1895

Mme Natacha Bouchart attire l’attention de Mme la ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, sur la situation de l’association loi 1901 Hacavie – Handicaps et cadre de vie. Cette association, spécialisée dans l’information et le conseil auprès des personnes handicapées et âgées, fournit une riche documentation sur le handicap et plus spécifiquement sur les aides techniques et aides à la réinsertion sociale de la personne âgée après une hospitalisation.
Hacavie bénéficiait, jusqu’au 30 juin 2011, d’une collaboration avec la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) qui lui attribuait une aide financière ; en outre, les données de la base d’Hacavie étaient intégrées à la métabase de la CNSA. Cet organisme a toutefois décidé de ne plus financer Hacavie et de mettre un terme à l’intégration de la base de l’association dans sa métabase.
Elle lui demande de lui indiquer quelles dispositions elle compte mettre en œuvre en faveur de l’association Hacavie, reconnue incontournable dans le secteur du handicap tant au plan national qu’à l’échelon européen.

 

Réponse du Ministère chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion publiée dans le JO Sénat du 01/11/2012 – page 2491

La création, au mois d’avril 2008, du portail de recherche www. aides-techniques-cnsa. fr par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) en partenariat avec l’association Hacavie et deux autres producteurs de base de données spécialisées, la fondation Garches et le Centre d’études et recherche sur l’appareillage des handicapés (CERAH), a apporté une aide pratique et effective aux personnes handicapées et âgées, à leurs proches et au grand public, ainsi qu’aux professionnels de la compensation dans leur recherche d’information sur les aides techniques. Afin d’assurer la pérennité du site, il était prévu d’initier un travail collaboratif, avec les représentants des trois bases impliquées, en vue d’amélioration et de consolidation de ce dispositif, qui n’a malheureusement pas abouti. La CNSA s’est donc vue contrainte de mettre fin au contrat d’hébergement du site en juillet 2011. Depuis cette date, l’internaute est redirigé sur une page web l’informant de la cessation d’activité du site et lui indiquant les adresses directes des trois sites web où il pourra trouver les informations qu’il recherche. Convaincue qu’une information complète, fiable et compréhensible est nécessaire pour que les personnes handicapées et âgées en perte d’autonomie recourent davantage et à bon escient, aux aides techniques de compensation, la CNSA entend poursuivre son action dans ce domaine en tirant partie des enseignements de cette expérience. Enfin, à l’initiative de son Conseil scientifique, le lancement des Centres d’expertises nationaux sur les aides techniques (CEN-AT) qui sont désormais tous opérationnels, contribue à faire progresser l’élaboration de réponses plus adaptées et efficaces à ces besoins d’informations, en s’appuyant sur cinq thématiques jugées prioritaires ou particulièrement porteuses d’avenir que sont : la mobilité, la stimulation cognitive, les interfaces de communication, la robotique d’assistance, l’habitat et le logement.


1 Comment

  • monte escalier

    1

    Ce sont les associations et organismes comme Hacavie qui ont le plus besoin de financement. Cette interruption du financement de la part de la CNSA est ainsi assez étrange. Comment une association fonctionnant à base de volontarisme pourrait-elle s'auto-suffire financièrement ?